Prise de parole en public – Coaching CEOGM

Vous êtes amené(e) à vous exprimer en public dans différents contextes (réunions internes, réunions publiques….) et de différentes manières (exposé, allocution, improvisation, débats contradictoires).

S’exprimer de façon vivante et convaincante est un atout considérable. Il ne suffit pas de bien parler et d’être écouté. Il faut convaincre, être approuvé et provoquer l’adhésion.

Notre travail se déroule selon vos besoins autour de 6 axes :

Le langage choisi

Le langage utilisé dans une prise de parole en dit long sur vous, votre personnalité, votre milieu social et votre parcours. Ensuite, la façon d’utiliser le langage, la rhétorique, les arguments employés, l’émotion soulevée peuvent être déterminantes. La connaissance du Meta Model et du Milton Model de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), peuvent également vous être très utiles.

L’expression orale

La voix, le phrasé, la respiration et la tonalité, sont des facteurs souvent négligés car ils font partie du composant auditif du message. Dans notre culture où le visuel l’emporte, la part auditive est moins importante en ce sens qu’on le remarque moins. Cependant, inconsciemment, la qualité de votre voix, le son, sa couleur laissent transparaitre de nombreux éléments de votre personnalité : nervosité, calme, sérénité, générosité, clarté, morosité, fatigue, joie … TOUT est transmis dans votre voix, vos qualités et défauts, votre état corporel et votre humeur du moment, et influe sur l’auditeur le plus souvent sans qu’il s’en rendre compte et parfois même sans que vous vous en rendiez compte vous-même.

La gestuelle et le non-verbal

La gestuelle et le non-verbal sont au coeur du coaching CEOGM. Comme la voix, la gestuelle consciente ou inconsciente, transmet des messages à l’inconscient des auditeurs et, lorsqu’elle est maitrisée, permet de compléter un discours ou de le nuancer. Votre corps peut aussi « dire » des choses !.. et même si vous ne prenez pas la parole.

La médiagénie

Proposé par Philippe Marion (chercheur à l’Université catholique de Louvain) dès 1991, le concept de médiagénie est forgé sur le modèle de « photogénie ». Il signifie littéralement : qui « passe bien » dans tel ou tel média, ce qui s’y trouve mis en valeur.
Il est essentiel dans la communication de savoir s’adapter au medium utilisé. La façon de communiquer devant un public ou à la télévision ne peut être exactement la même. De même qu’on ne s’adresse pas à un individu seul comme à un groupe ou au grand public, à un public connu et convaincu d’avance comme à un public à convaincre.

La force de conviction

La force de conviction est absolument essentielle pour être un bon communicant. La conviction donne du charisme, et impose le discours avec une puissance inégalée. Dernier pilier de la prise de parole, mais non le moindre, il est l’aboutissement de la communication et produit sur l’auditeur un effet considérable.

La cohérence

Le discours, le langage, les arguments, la voix, la gestuelle, le verbal et le non-verbal doivent être cohérents. S’il n’y a pas de cohérence, le message est au minimum affaibli, et peut même être perverti. Pour les personnes qui ont besoin d’intervenir devant le « grand » public comme les chefs d’entreprise, les politiques ou les stars, la communication doit être réfléchie et soignée … sans oublier le naturel !

Le coaching CEOGM est une méthode de développement personnel de la communication. Apparue dans les années 2000, elle est l’une des techniques européennes les plus répandues concernant les relations publiques et l’apprentissage de la maîtrise du langage non-verbal.
CEOGM est l’acronyme de force de Conviction, Expression Orale, Gestuelle et Médiagénie : Concrètement, il s’agit d’un coaching individuel alliant un travail physique et vocal et ayant pour but d’optimiser sa communication interpersonnelle, de groupe et avec les médias.