Corriger une affirmation fausse ne suffit pas à convaincre

journal et politiqueSoumis à un blog politique volontairement erroné, les gens ont tendance à ne prendre en compte un correctif que s’il va dans le sens de leur première opinion. Cela expliquerait pourquoi de nombreux Américains pensent toujours que leur président n’est pas né aux Etats-Unis malgré les nombreuses preuves apportées. Pour les chercheurs il faut bien plus qu’une information exacte et documentée pour faire changer les gens d’opinion.

En savoir plus sur le site de maxisciences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *